The Watchmaking Metropolis Orchestra

pioneers of blues-gypsy-trash since 1999

Statistiques

Evolution des concerts sur les années d'activité



Le watch a connu une croissance phénoménale du nombre de concerts annuels depuis ses débuts en 1999 avec une pointe en 2004. Puis il a régressé minablement (malgré un sursaut d'orgeuil en 2007) jusqu'à presque se péter les dents par terre en 2010. C'était compter sans une année 2011 qui remonte à la hauteur de 2004 et qui voit se dessiner une symétrie presque parfaite, symétrie encore étayée par 2012 qui ressemble à s'y méprendre à 2003. Le watch obtient ainsi une jolie distribution dite distribution de "batman" qui tient son nom de la présence de deux pics, ici en 2004 et en 2011 venant casser une courbe plutôt lisse, ceci étant caractéristique de l'allure générale de la gueule du héro de bandes dessinées batman voyant la courbure de sa tête cassée par la présence de deux oreilles pointues. Il convient donc de parler d'années "oreilles" pour les années fastes 2004 et 2011. La suite ne respecte aucune logique, l'amplitude du bien et du moins bien s'accentuant bizarrement au gré des doctorats et autres aléas.

Répartition pas mois

En règle générale, on voit que c'est boulot plutôt en mai mais surtout en août. Les autres mois de l'année sont plus calmes et en février, c'est promenade.

Répartition par jour

Le Pacman c'est les samedis qui bouffent tous les autres jours.

Géographie de la Suisse

Ca fait bientôt 20 ans que le Watch essaie mais n'y arrive toujours pas: TOUS LES CANTONS DE SUISSE DOIVENT Y PASSER!!!

Ci-dessus l'évolution des velléités coloniales du Watch. Après une prise de conscience et une stratégie agressive en 2003, la Watch fait un chemin régulier vers les sommets jusqu'en 2012. 9 années fastes pour une suite de 7 années de vache maigre, si ça c'est pas malheureux.

Ca part dans tous les sens

Le parcours du Watch dans la Suisse de 1999 à nos jours.


    Nota Bene

    Toute interprétation des données par des tiers est interdite.

    Les graphiques sont censés être interactifs en les survolant avec la souris sur l'écran d'ordinateur ou en appuyant dessus avec le doigt sur l'écran d'un appareil moderne qu'on met dans la poche. Ne pas s'attendre à des miracles, ça n'affiche que quelques chiffres.

    Le Watchmaking Metropolis Orchestra ne saurait garantir l'exactitude des données présentées, celles-ci pouvant être tronquées par des mémoires défaillantes ou par des embruns d'alcool trop importants. Tout est pourtant vrai.

    Les statistiques prennent en compte les concerts depuis la signature des statuts du Watch en 1999.

    Les statistiques et leurs commentaires sont sujets à complément et ajouts au gré des envies et disponibilités des statisticiens.