The Watchmaking Metropolis Orchestra

pioneers of blues-gypsy-trash since 1999

Ce qu'en dit le dictionnaire

THE WATCHMAKING METROPOLIS ORCHESTRA [lə watʃ], n.m. (1999). ◆ 1˚ Mus. Accord de personnes qui œuvrent pour le blues-gipsy-trash. V. Lâcher prise, rock, blues, plaisir, concert, rythme, cuivres, fumée, bière, danse. ANT. Tristesse, retenue, jazz, méchanceté, solitude.

Générateur de définitions

Afin de palier au manque d'inspiration généralisé qui sévit lorsqu'il s'agit de décrire le Watch, et pour rendre l'usage du 'copier-coller' plus intuitif, voici un générateur de définition. Il suffit de cliquer autant de fois que désiré sur le bouton et de copier-coller la/les définition/s à choix. Le fait de cliquer sur une phrase de la liste la copie automatiquement dans le presse-papier. C'est aléatoire, c'est bizarre.




>>> Phrase copiée vers le presse-papier <<<

Conserver cette structure ?


 :










le Watch

Bases lexicales

Ce lexique vise à introduire aux bases de langage du groupe et à faciliter la compréhension pour les moins alertes parmi les disciples du blues-gipsy-trash.

THE WATCHMAKING METROPOLIS ORCHESTRA [lə watʃ], n.m. (1999). ◆ 1˚ Mus. Accord de personnes qui œuvrent pour le blues-gipsy-trash. V. Lâcher prise, rock, blues, plaisir, concert, rythme, cuivres, fumée, bière, danse. ◇1˚ ANT. Tristesse, retenue, jazz, méchanceté, solitude.
BLUES [bluːz], n.m. (1921; de l'amér. blues ≪ couleur de pantalons ≫). ◆ 1˚ Mus. Genre musical né dans les plantations du sud des Etats-Unis, à la suite du gospel, de la population d’esclaves noirs. Le premier reprend les thèmes du cul, de la gnôle et de la vie qui n’était pas très rigolote, le second ceux du petit Jésus et de son papa et de la vie qui, décidément, n’était pas très rigolote. Certains cyniques y voient un des effets positifs de la traite des noirs. ◈ HOM. Blouse.
GYPSY [dʒɪpsiː], n. (1823; esp. gitan, gitana ≪ tzigane ≫). ◆ 1˚ Population indo-européenne nomade, à quelques exceptions près, que les dons de rémouleur, d’artisan et de musicien n’ont pas protégée d’une chute vertigineuse de leurs effectifs dans les années quarante. ◆ 2˚ Diminutif donné à la chanson Free as a Gipsy composée par le talent incommensurable du vénéré Chef du Watch.
TRASH [træʃ], adj., n.m. ◆ 1˚ Littéralement poubelle, ordure, immondice, cochonnerie etc. ◆ 2˚ anal. style de musique sans goût jouée par des amateurs sans talent à l’hygiène discutable.
ROCK [ʁɔk], n.m. Genre musical vieillot joué par des jeunes blancs-becs sans idées ayant pompé celles de vieux noirs qui en avaient juste pour emmerder leurs parents coincés du cul.
1999 [♩☠☠☠], nbr. Nombre entier qui ne se distingue des autres que par le fait que, désignant une année particulière du calendrier chrétien qui vit naître un des plus fameux orchestres de cette ère vulgaire, il devrait, dans les prochaines années, devenir l’an zéro de la musique.
MUSIQUE [myzik], n.f. (v.1130; lat. musica) Truc plus ou moins idiot et inutile que l’être humain pratique dans les moindres recoins du monde, en exploitant le nombre limité de longueurs d’onde qu’il perçoit, ceci à l’exception notable de quelques civilisations de qualité qui l’interdisent.
ACCORD [akɔʁ], n.m. (v.1080) Agencement plus ou moins insupportable de longueurs d’ondes perceptibles par l’appareil auditif défaillant de l’être humain.
ŒUVRER [ɔœvʁe], v. intr. (1530 ) Littér. Travailler à une tâche noble. ex. Le Watchmaking Metropolis Orchestra œuvre avec abnégation à la propagation de la cirrhose du foie dans le monde.
LÂCHER PRISE [laʃe peɛʁiɛsə], arts (1999) Expression orientale extravagante signifiant : ≪Ferme ta gueule et contente-toi de ce qu’on t’octroie sans emmerder tes maîtres.≫ V. Renoncement, lâcheté.
JAZZ [dʒaz], n.m. (1918 du continent volé aux Sioux) Mot proscrit statutairement du vocabulaire Watch comme flûte traversière, solo ou sobriété.
MÉCHANCETÉ [meʃɑ̃ste], n.f. (1380) Inclinaison naturelle de l’homme sans idée à faire payer à celui qui en a son outrecuidance.
SOLITUDE [sɔlityd], n.f. (1393 ≪ état d'un lieu désert ≫). Mus. Etat commun à chacun au moment de sa propre mort.
COLLE À CHAUD [kɔl a ʃo], n.f. ◆ 1˚ Matière adhésive servant à tout et n'importe quoi mais surtout à n'importe quoi. S'utilise dans le domaine de l'aviation, de la cuisine moléculaire, de la chirurgie esthétique ou dans la grande distillation artisanale. Syn. Bircher slovaque, vielle molke, limace industrielle. ◆ 2˚ Solution à beaucoup de problèmes initialement irrésolvables.

Historique

the Watchmaking Metropolis Orchestra est né en 1999 et il est bientôt 2019. Ca fait quelques clopes, quelques bières consommées et surtout une pétée de SPASS!

Contact

Pour programmer le Watch, pour des infos, une demande, le versement d'un cachet omis au préalable, un don ou une réclamation par email: >>> Contact


Fiche technique

Pour savoir qui s'assied à côté de qui sur scène et quel ampérage est nécessaire pour le light show amené par le Watch:
>>> Fiche technique


Générateur de définitions

Le générateur de définitions du Watch est une version détournée du générateur de phrases aléatoires de Romain Valeri. Ce dernier est autant balèze en lignes de codes qu'en français puisque son générateur est respectueux des règles syntaxiques de la langue. Son enclin naturel à mettre à disposition ses connaissances en open source ainsi que de laisser le Watch détourner son outil en toutes connaissances de causes laissent à penser qu'il s'agit-là d'un personnage plutôt sympathique.


Pffffacebook

Pour constater que le Watch publie sur Facebook tous les 13 mois :
>>> Watchmachine